Abu Dhabi - Résumé Course

Publié le par Fab


La nuit est tombée sur la saison 2009. Sebastian Vettel s’est imposé à Abou Dabi devant Mark Webber, Jenson Button et Rubens Barrichello. Lewis Hamilton a abandonné.

Avant la course, Lewis Hamilton est l’immense favori pour la victoire. Le poleman a certes un peu moins de carburant que Sebastian Vettel, qui l’accompagne en première ligne, mais il a creusé de gros écarts en qualifications.


Mark Webber est troisième sur la grille devant Rubens Barrichello, Jenson Button et Jarno Trulli. Kimi Räikkönen est 11ème, Fernando Alonso 15ème et Romain Grosjean 19ème. La majorité des pilotes a préféré prendre les pneus durs, plus performants ce week-end, pour le premier relais de la course.


Le départ se passe sans problème et Hamilton vire en tête devant les Red Bull et les Brawn GP. Barrichello touche la voiture de Webber au premier virage. Un morceau de l’aileron avant se détache et passe très près du casque de Button...

Vettel tente de menacer le leader dans les premiers virages mais dans la longue ligne droite, Hamilton profite de son KERS pour creuser l’écart. Derrière, Trulli fait tout pour résister à Kubica, mais le Polonais finit par passer. Button prend également l’avantage sur Barrichello.

Après le premier tour, Hamilton devance Vettel, Webber, Button, Barrichello, Kubica, Trulli, Heidfeld, Rosberg, Buemi, Kobayashi et Räikkönen. Grosjean est 17ème, devant Alonso.

Barrichello perd rapidement le contact avec Button, peut-être à cause de son aileron avant endommagé, et il se retrouve sous la menace de Kubica.


Dans le quatrième tour, Alonso double Grosjean pour la 17ème place.


Après cinq tours, Hamilton est en tête mais Vettel résiste, avec 1,3sec d’avance. Webber est à 4,1sec, Button à 5,9sec et Barrichello à 7,7sec.


Les Red Bull signent des performances inattendues : elles creusent l’écart sur les Brawn GP et restent au contact de Hamilton. Au dixième tour, l’Anglais a 1,7sec d’avance sur Vettel et 4,1sec sur Webber.


Dans le onzième tour, Hamilton fait une petite erreur dans le troisième secteur, en bloquant une roue. Vettel revient à moins d’une seconde !


Au 15ème tour, Hamilton a 1,2sec d’avance sur Vettel et 2,8sec sur Webber. Les écarts sont infimes avant la première vague de ravitaillements.


Barrichello et Kubica sont les premiers à passer au stand, au 16ème tour. Hamilton et Button les imitent un tour plus tard. Ils reprennent tous des pneus durs.


Button ressort juste devant Kobayashi, ce qui était son objectif, mais le Japonais réussit à le doubler dans la longue ligne droite. Au freinage, l’Anglais repasse mais Kobayashi croise la trajectoire et le double !


18ème tour : Webber ravitaille alors que Vettel signe le meilleur tour. L’Allemand est en train d’attaquer pour repartir en tête après son premier arrêt. Trulli, Rosberg et Kubica ravitaillent aussi.


Vettel fait son arrêt au 19ème tour. Il reprend la piste devant Hamilton ! Heidfeld ravitaille aussi.


Pendant ce temps, Jaime Alguersuari rentre aux stands... et tente de s’arrêter chez Red Bull, alors qu’il court chez Toro Rosso ! Il doit donc repartir et il tombe en panne d’essence !!


Hamilton se plaint de vibrations à l’arrière droit, visiblement sur les freins : il rentre aux stands pour abandonner au 20ème tour ! C’est le premier abandon de sa carrière sur casse mécanique.


Vettel se retrouve donc en tête avec 5,9sec d’avance sur Webber. Kobayashi est troisième mais il n’a pas encore ravitaillé. Il devance Jenson Button et Rubens Barrichello.


Dans le 26ème tour, Webber fait une petite erreur. Il est à 7,6sec de son équipier.


Räikkönen est le premier des pilotes à ne faire qu’un ravitaillement à s’arrêter, au 29ème des 55 tours. Il prend évidemment les pneus tendres, pour finir la course. Kobayashi l’imite un tour plus tard.


Giancarlo Fischella, 17ème et avant-dernier, est pénalisé par un drive-through pour vitesse excessive dans les stands. Sa dernière course chez Ferrari tourne au désastre.


Kovalainen ravitaille au 31ème passage devant les stands. C’est son unique arrêt de la course.


La nuit est tombée sur le circuit de Yas et Vettel a près de 10 secondes d’avance sur Webber.

Button est troisième, à une vingtaine de secondes, devant Barrichello, Heidfeld, Trulli, Kubica, Rosberg et Buemi. Seuls les pilotes qui sont sur une stratégie à deux arrêts, c’est à dire les neuf premiers, doivent encore passer par les stands.


Les Renault sont très mal placées : Sutil double Grosjean pour la 16ème place.


Nico Rosberg ouvre la deuxième vague de ravitaillements au 38ème tour. Webber s’arrête au 40ème tour, Barrichello, Heidfeld et Buemi au 41ème, Vettel, Button et Trulli au 42ème.


En piste, Kubica tente de doubler Buemi. Il tente le tout pour le tout et part en tête-à-queue.

Après tous les ravitaillements, Vettel mène avec 17,0sec d’avance sur Webber. Button est troisième devant Barrichello, Heidfeld et Kobayashi, qui a réussi à remonter dans les points. Trulli et Buemi sont les derniers dans les points, devant Rosberg et Kubica.


Dans les 10 derniers tours, Jenson Button est beaucoup plus rapide que Mark Webber. Le pilote Brawn fond sur la Red Bull mais il n’est pas encore assez près pour l’attaquer.


En fond de classement, Fisichella parvient à doubler Grosjean pour la 16ème place.


Dans l’avant dernier tour, Button commence à se décaler pour inquiéter Webber. L’Anglais prend des risques et dans le tout dernier tour de la saison, il tente de passer à l’extérieur dans la longue ligne droite. Il ente encore au virage suivant, en vain. Webber résistera jusqu’au bout !


Sebastian Vettel conclut la saison avec une victoire facile, aidée par les problèmes techniques de Lewis Hamilton. Red Bull signe un nouveau doublé, son quatrième de l’année, grâce à Mark Webber.


Jenson Button prend la troisième place. C’est son premier podium depuis Monza. Rubens Barrichello termine la course au quatrième rang. Il devrait être confirmé chez Williams lundi.


Nick Heidfeld termine au cinquième rang pour la dernière course de BMW Sauber. Pour Kamui Kobayashi, c’est au contraire une aventure qui débute : le Japonais a encore fait une très belle course et il marque ses premiers points en terminant sixième.


Jarno Trulli et Sébastien Buemi sont les derniers dans les points.


Au championnat pilotes, Button est champion devant Vettel, Barrichello, Webber, Hamilton et Räikkönen. Chez les constructeurs, Brawn GP devance Red Bull, McLaren et Ferrari.

SOURCE :

Publié dans Actus

Commenter cet article