Ferrari pense à une guerre contre les constructeurs

Publié le par Fab


Ferrari a laissé entendre que le départ de Toyota, BMW et Honda en deux ans de suite est due à l’action des patrons de ce sport plutôt que de la crise économique. Un article publié sur le site officiel de Ferrari a en effet fait comprendre que les décisions de ses compatriotes constructeurs étaient motivées par une guerre contre les constructeurs.


« En réalité, le flot de désertion continue est plus le résultat d’une guerre contre les grands constructeurs automobiles par ceux qui ont géré le sport que les effets économiques qui touchent la Formule 1 depuis des années.


La Formule 1 continue de perdre des éléments importants comme Honda, BMW, Bridgestone et Toyota. En échange, nous avons des équipes telles que Manor, Lotus, USF1 et Campos dont personne ne connait les noms mis à part Lotus dont le nom reste mythique.


En fait, nous pouvons prévoir plein de choses et créer une grille a 13 équipes pour le début de l’année à Bahrein mais combien seront nous à la fin de l’année au Brésil ? Tout cela ressemble a une parodie d’un romain d’Agatha Christie publié en Angleterre en 1939 mais la réalité est beaucoup plus grave.


Dans le roman, le détective découvre le coupable seulement lorsque tout le monde est mort. Voulons-nous attendre que cela se produise ou doit on écrire un nouveau livre de Formule 1 avec une fin différente ? »

SOURCE : France F1.net

Publié dans Actus

Commenter cet article

sarah 04/11/2009 21:57


c vrai qu'a ce rythme il ne nous restera ke ferrari et mclaren......et le reste ça sera juste pour meubler