GP BRESIL 2009 - Données Techniques

Publié le par Fab


Vitesse maxi : 318km/h

Il est composé de 15 virages répartis ainsi :

1er secteur : 3 virages
2ème secteur : 8 virages
3ème secteur : 4 virages

Passage de rapports / tour : 40

Aérodynamique :   

Les premier et dernier secteurs sont composés principalement de longues lignes droites, où une bonne vitesse de pointe est essentielle pour protéger sa position. Cela signifie qu'un niveau assez minime d'appuis aérodynamiques y est requis. Cependant, le 2eme secteur est constitué de virages plutôt lents, qui demandent une charge élevée afin de procurer de l'adhérence à la ré-accélération, au freinage, et en courbe. Pour défendre ses chances et tenter de dépasser dans le virage N°1, il faut pouvoir être rapide en fin de ligne droite : il faut donc réduire l'appui.
Appuis aéro = 4/10
Plus longue accélération : 17 secondes sur 1220m

Moteur :  

La longue ligne droite principale d'Interlagos demande beaucoup de puissance et la plus longue période de pleine charge dépasse 15''. Tous les moteurs devront également être adaptés aux contraintes de l'altitude ; le circuit se situe à 800m et la pression atmosphérique moindre entraine une perte de puissance de l'ordre de 7%. Par conséquent, les 62% du tour passés à pleine charge correspondent à 56% au niveau de la mer.

Freins :  

Usure des freins = 4/10

Carburant :   
                        

Conso = 1,94Kg / tour.
Influence de 10Kg d'essence sur le chrono : 0''290

Pneus :  

Usure des pneus = 4/10.
Interlagos comprend peu de virages à haute vitesse soumettant les enveloppes à des forces latérales élevées. Sachant que la surface n'est pas abrasive, des gommes assez tendres peuvent donc être utilisées sans problème. Bridgestone apportera les mélanges médiums et extra tendres de sa gamme 2009.

                       DURS = Médiums
                       TENDRES = Super Tendres

A moins que l'on ait recours aux pneus pluies...

Statistiques :

Lors des 4 dernières saisons, le titre s'est joué à Interlagos. Si c'est à nouveau le cas cette année, cela signifiera que Jenson Button est champion.
Jenson Button est certain d'être champion du monde s'il termine sur le podium. Il n'en a obtenu qu'un à Interlagos en 2006.
Ferrari a remporté les 3 derniers GP du Brésil.
Sur ses 16 GP du Brésil, Rubens Barrichello a abandonné 11 fois, et 2 fois alors qu'il était en tête ! Il n'a terminé sur le podium qu'une seule fois.
Selon Williams, Interlagos est le 3eme circuit de la saison le moins exigeant au niveau de la consommation. Certains pilotes pourraient donc embarquer beaucoup de carburant sans que cela soit très handicapant.

Données 2008 :

Pole Position : Felipe Massa en 1m12.368s (214,354km/h)

Meilleur Tour : Felipe Massa en 1m13.736s (210,377km/h)

Podium : 1er) Felipe Massa en 1h34m11s.435 (194,865km/h)
                  2ème) Fernando Alonso à 13s298
                  3ème) Kimi Raïkkonen à 16s235

Les Records à Battre:

Pole position de Barrichello (Ferrari) en 2004 en 1m10s646 (219,579km/h)
Record du tour en course de Montoya (Williams/BMW) en 2004 en 1m11s473 (217,038km/h)

Article inspiré par le magazine Auto Hebdo et le site

Publié dans Actus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article